French English
 

GALLERY

1-Premières manifestations. Ni casque, ni équipenent particulier…Les étudiants improvisent
2-Boulevard Saint-Germain à hauteur de la rue de Buci
3-Cour de la Sorbonne, occupée du 15 mai au 16 juin 1968
4-Approvisionnement des forces de l'ordre. Les longues attentes dans les cars, les effectifs insuffisants contribuaient aux tensions
5-Barrage policier. Pour éviter qu'un petit groupe de policiers isolé et acculé fasse usage de ses armes, la préfecture privilégiait le déploiement en masse
6-A la manière des Situationnistes, des Parisiens détournent les affiches du métro en juin 1968
7-Boulevard Saint-Michel
8-Place Denfert-Rochereau, sur le lion de Belfort
9-CRS = SS, Le slogan, apparu dès 1947 pendant la grève des mineurs, est devenu l'un des symboles de Mai 68
10-Boulevard Saint-Germain à hauteur de la rue de Seine
11-Le 7 juin, devant la gare Saint-Lazare. Rassemblement pour rejoindre les ouvriers de Renault-Flins en grève
12-Révoltes, journal de la Fédération des étudiants révolutionnaires (FER), numéro du 22 mai 1968
13-Statue de Louis Pasteur, cour de la Sorbonne
14-Cour de la Sorbonne. Le Pavé, Tract n°1 du Comité d'information révolutionnaire, dessin de Topor, daté de "mai 1968"
15-Sorbonne. Slogans inspirés par les situationnistes, signés "les enragés", groupe pro-situationniste de Nanterre
16-Boulevard Saint-Michel
17-Barricade la nuit
18-La nuit du 24 mai, le feu devient l'une des armes des manifestants
19-La nuit du 24 mai, la Préfecture de police est débordée
20-La nuit du 24 mai, pour la première fois, deux foyers d'émeute, le Quartier latin et la rive droite
21-A partir de la nuit du 24 mai, les étudiants en médecine mettent en place un service de santé
22-Photo prise vers le 29 mai. Le 25 mai, vers 3 heures du matin, le ministre de l'Intérieur stigmatise la "pègre, sortie des bas-fonds de Paris". Deux hommes sont morts dans la nuit, un jeune homme et un commissaire de police
23-Sous les pavés, la plage...
24-Véhicules de fortune arborant la croix rouge des secouristes. Ils sont "remplis de micros et d'espions" affirme le ministre de l'Intérieur
25-Mise à feu d'une barricade improvisée avec du matériel de chantier
26-Rue des Saints-Pères à hauteur de la Faculté de médecine, sans doute au matin du 12 juin, après la denière émeute
27-Rue des Saints-Pères à hauteur de la Faculté de médecine
28-Contre le capitalisme, certes, Mais aussi contre le "socialisme réel" !
29-Début juin 1968, des étudiants tentent de modifier l'image de la cour de la Sorbonne occupée. Les "Katangais" sont expulsés, des équipes de nettoyage se mettent en place
30-Boulevard Saint-Germain à hauteur de la rue Champollion
31-Jean-Paul Sartre à la Sorbonne le 20 mai 1968
32-Aimé Césaire à la salle de la Mutualité
33-Théâtre de l'Odéon, occupé du 15 mai au 14 juin 1968
34-Julian Beck dans la foule à l'Odéon
35-Madeleine Renaud à l'Odéon. Jean-Louis Barrault et Madeleine Renaud resteront profondément affectés par cette occupation
36-Imprimerie nationale, rue de la Convention
37-Statue de Gutemberg, Imprimerie nationale, rue de la Convention
38- Juin 1968, détournement de publicités dans le métro parisien (La pilule avait été légalisée en 1967)
39-Rassemblement du stade Charléty le 27 mai 1968. La Préfecture de police a autorisé la manifestation contre l'avis du Premier ministre. L'absence de la police évite tout débordement
40-Rassemblement du stade de Charléty le 27 mai 1968. La CGT et le PC déconseillent de participer à cette manifestation
41-Rassemblement du stade Charléty le 27 mai 1968. La journée marque la rupture entre le Parti communiste et le reste de la gauche française
42- Rassemblement du stade Charléty le 27 mai 1968
43-Le plus célèbre slogan de Mai 68