French English
 

events

Catalogue L'oeil Musical

Exposition L'Oeil Musical 

Avril 2015 - Coutances (Manche), Centre d'Animation Les Unelles, Festival Jazz sous les Pommiers

Novembre 2014 - Agen (Lot et Garonne), Cinéma Les Montreurs d'Images, Festival Jazz et Musiques

Juin 2011 - Saint-Louis (Sénégal), Institut français

Mai 2011 - Ouagadougou (Burkina-Faso), Institut français

Février 2011 - Le Port (La Réunion), Médiathèque et Ecole des Beaux-Arts

Octobre 2010 - Fès (Maroc), Institut français

Juillet 2010 - Caracas (Vénézuela), Centre des Arts La Estancia

Février 2010 - Pont L'Abbé (Finistère), Centre Culturel Le Triskell

Octobre 2009 - Nevers (Nièvre), Festival de Jazz au Centre Culturel

Septembre 2009 - Montbéliard (Doubs), Allan, Scène Nationale

Juin 2009 - Washington (EU), Maison de France et Festival Duke Ellington

Septembre 2008 - Paris, Cité de la Musique 

Exposition L’Oeil Musical 2008-09-03

L’Œil musical de Philippe Gras

Les années free et autres photographies...

Ray Charles, Thelonious Monk, Charles Mingus... d’abord le jazz dont Philippe Gras nous laisse de saisissants clichés de musiciens en action. Surtout le jazz dans sa version du grand maelström free des années 60 et 70 avec Don Cherry, Archie Shepp, Albert Ayler et tous les autres.

Son art a fait aussi merveille avec le rock progressif, la musique américaine minima­ iste et les nouveaux spectacles de théâtre et de danse. Il a collaboré avec le Festival d’Automne, Jazz Hot, Jazz Magazine, Actuel, l’Art Vivant.

« He was so special ! », écrira Robert Wilson lorsqu’il apprendra sa disparition.

Daniel Caux




The musical eye of Philippe Gras

The Free Years and other photographs...

Ray Charles, Thelonious Monk, Charles Mingus... first it is with jazz that Philippe gives us striking photographs of musicians in action. Especially the jazz of the great Free maelstrom of the 1960s and 1970s with Don Cherry, Archie Shepp, Albert Ayler, and many others.

In a spare style using grainy black and white, the strength of Philippe Gras’s photographic art is its ability to suggest the music’s sound through a subtle play of light, whether it be ambient light or a back-lit spotlight.

His art also worked wonders with progressive rock, American minimalist music and avant-garde theater and dance. He collaborated with the Festival d’Automne, Jazz Hot, Jazz Magazine, Actuel, l’Art Vivant.

“He was so special!” exclaimed Robert Wilson when he learned of his death.

Daniel Caux